Le top des salles d’Escape Game en Bretagne

Dans l’extrémité ouest de la France, il y a une entité géographique et culturelle nommée la Bretagne. C’est une destination parfaite pour s’évader le temps d’un week-end. On peut profiter de cette escapade pour découvrir de beaux paysages mais aussi pour faire des jeux de toutes les sortes avec les proches. Si on y voyage en groupe, on peut y faire de l’escape game. Ce nouveau concept de jeu d’aventure qui commence à envahir toute la France fait aussi rage en Bretagne. On y trouve déjà plusieurs salles d’escape game. Voici le top des tops.

Get-Out : une escape game à Rennes

Si on aime les films hollywoodiens, on ne pourra être que ravi à Get-Out. Cet endroit offre un décor qui fait plonger les joueurs dans un univers cinématographique exceptionnel. De plus, on peut avoir le choix du film dans lequel on va participer. En effet, les joueurs peuvent opter pour les films d’aventure comme ceux des temps des pirates et de la Compagnie des Indes avec la Cale de Cortez. Ils peuvent aussi se plonger dans des enquêtes policières avec l’Affaire Cunnigham. En somme, il y a au moins trois thématiques de jeu différentes dans ce lieu. Néanmoins, avant d’y aller, il ne faut pas oublier de bien se renseigner pour la réservation car il se peut que le lieu soit bourré de monde surtout pendant les périodes de vacances.

Evasion Game à Fougères

Il s’agit de la première salle de jeu d’évasion et d’aventure grandeur nature de la ville. Deux thèmes bien distincts y sont proposés dans cette escape game Bretagne. Le premier permet de plonger les joueurs à l’époque de la Guerre Froide avec Les Expériences du Professeur Strangeberg. Des énigmes déroutants et des décors surprenants sont au rendez-vous. Le second invite les participants à entrer dans l’univers de la magie avec Mandelerus le Magicien. Des mystères sont à percer avec sang-froid. Dans les deux thématiques, on doit toujours avoir le sens de la logique et de cohésion car ce sont des jeux qui se jouent en groupe. Les joueurs n’ont que 59 minutes pour s’en sortir.